2020 – Pire année de l’histoire du tourisme (OMT)

1 milliard d’arrivées internationales en moins en 2020 d’après l’Organisation Mondiale du Tourisme…

Rédigé le 29 Janvier 2021 – Par Nicolas Le Page (TwitterLinkedIn)

« Bien que beaucoup ait été fait pour rendre possible des voyages internationaux en toute sécurité, nous sommes conscients que la crise est loin d’être terminée… » (Zurab Pololikashvili) – photo: Adobe Stock


Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez le partager sur:

 

et vous inscrire à la newsletter Action-Visas 📧 🛫


Le tourisme mondial a subi sa pire année jamais enregistrée en 2020, les arrivées internationales ayant chuté de 74% selon les dernières données de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

 

Les destinations du monde entier ont accueilli 1 milliard d’arrivées internationales de moins en 2020 que l’année précédente, en raison d’une baisse sans précédent de la demande et des restrictions de voyage généralisées. Cela se compare à la baisse de 4% enregistrée lors de la crise économique mondiale de 2009…

 

Selon le dernier baromètre de l’OMT du tourisme mondial, l’effondrement des voyages internationaux représente une perte estimée à 1,3 billion USD de recettes d’exportation – plus de 11 fois la perte enregistrée lors de la crise économique mondiale de 2009. La crise a mis en danger entre 100 et 120 millions d’emplois directs dans le secteur du tourisme, dont beaucoup dans les petites et moyennes entreprises.

 

En raison de la nature évolutive de la pandémie, de nombreux pays réintroduisent désormais des restrictions de voyage plus strictes… Celles-ci incluent des tests obligatoires, des quarantaines et, dans certains cas, une fermeture complète des frontières et la suspension de la délivrance des visas, le tout pesant sur la reprise des voyages internationaux. Dans le même temps, le déploiement progressif d’un vaccin COVID-19 devrait aider à restaurer la confiance des consommateurs, contribuer à l’assouplissement des restrictions de voyage et normaliser lentement les voyages au cours de l’année à venir.

 

« Bien que beaucoup ait été fait pour rendre possible des voyages internationaux en toute sécurité, nous sommes conscients que la crise est loin d’être terminée. L’harmonisation, la coordination et la numérisation des mesures de réduction des risques liés au voyage COVID-19, y compris les tests, le traçage et les certificats de vaccination, sont des fondements essentiels pour promouvoir la sécurité des voyages et préparer la reprise du tourisme une fois que les conditions le permettront »

Zurab Pololikashvili – Secrétaire général de l’OMT

 

Les perspectives de reprise restent prudentes

 

La dernière enquête du groupe d’experts de l’OMT montre des perspectives mitigées pour 2021. Près de la moitié des répondants (45%) envisagent de meilleures perspectives pour 2021 par rapport à l’année dernière, tandis que 25% s’attendent à une performance similaire et 30% prévoient une détérioration des résultats en 2021.

 

Les perspectives globales d’un rebond en 2021 semblent s’être dégradées. 50% des personnes interrogées s’attendent désormais à un rebond uniquement en 2022 contre 21% en octobre 2020. La moitié restante des personnes interrogées voit toujours un rebond potentiel en 2021, bien qu’en dessous des attentes de l’enquête d’octobre 2020 (79% en 2021). Au fur et à mesure que le tourisme redémarrera, le groupe d’experts de l’OMT prévoit une demande croissante d’activités touristiques de plein air et axées sur la nature, le tourisme intérieur et les expériences de « voyage lent » suscitant un intérêt croissant.

 

Quand prévoyez-vous un rebond du tourisme international dans votre pays ?

 

 

À plus long terme, la plupart des experts ne prévoient pas de retour aux niveaux pré-pandémiques avant 2023. En fait, 43% des répondants indiquent 2023, tandis que 41% s’attendent à ce qu’un retour aux niveaux de 2019 ne se produise qu’en 2024 ou plus tard. Les scénarios étendus de l’OMT pour 2021-2024 indiquent qu’il faudrait entre deux ans et demi et quatre ans pour que le tourisme international revienne aux niveaux de 2019.

 

Quand pensez-vous que le tourisme international reviendra aux niveaux d’avant la pandémie de 2019 dans votre pays ?

 

 

Toutes les régions du monde touchées

 

L’Asie et le Pacifique (-84%) – la première région à subir l’impact de la pandémie et celle avec le plus haut niveau de restrictions de voyage actuellement en place – a enregistré la plus forte baisse des arrivées en 2020 (300 millions de moins). Le Moyen-Orient et l’Afrique ont tous deux enregistré une baisse de 75%.

 

 

L’Europe a enregistré une baisse de 70% des arrivées, malgré une reprise modeste et de courte durée à l’été 2020. La région a subi la plus forte baisse en termes absolus, avec plus de 500 millions de touristes internationaux en moins en 2020. Les Amériques ont connu une baisse de 69% des arrivées internationales, après des résultats légèrement meilleurs au dernier trimestre de l’année.

 

Source: OMT

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le sur: