FRONTIÈRES – « Une cinquantaine de pays » hors UE prochainement accessibles

L’Union Européenne déterminera une première liste de pays, en dehors de l’espace Schengen, avec lesquels les frontières seront rouvertes.

Jean-Baptiste Lemoyne annonce une première liste en « milieu de semaine prochaine » (photo: AdobeStock)

Publié le 19 Juin 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Malgré la volonté avérée des Français de vouloir plébisciter l’Hexagone comme destination touristique cet été, de nombreuses frontières, majoritairement européennes, ont rouvert ces derniers jours.

 

(infographie: Statista)

 

Mais quid des destinations hors de l’espace Schengen ?

 

La Tanzanie, tant continentale qu’insulaire avec l’archipel de Zanzibar, est déjà ouvertes aux touristes internationaux et les accueille sans restrictions de quarantaine. La délivrance des visas électroniques est pleinement opérationnelle.

 

Le Sri-Lanka admettra, dès le 1er Août 2020, les voyageurs internationaux du monde entier, en appliquant cependant de nouvelles mesures sanitaires, comme jusqu’à 3 tests PCR durant le séjour, et devrait revoir ses frais de visa ETA à la hausse, jusqu’à 100 US$, tarif qui pourrait être prochainement (encore) réévalué, les autorités locales ayant peur que ce prix soit rédhibitoire pour les touristes.

 

Le Sud-Sinaï, la Mer Rouge et Marsa-Matruh devraient être les trois premiers gouvernorats balnéaires que les touristes internationaux pourront visiter en Egypte dès le 1er Juillet 2020 sans avoir à payer de frais de visa à l’arrivée, et ce, jusqu’au 31 Octobre 2020.

 

Présent ce vendredi 19 Juin sur le plateau de France 2 (interview intégrale en fin d’article), Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État français aux Affaires étrangères, a annoncé qu’une première sélection de destinations internationales sera très prochainement établie après plus de trois mois de fermeture des frontières européennes.

 

Précisant qu’il s’agit d’un « travail très intense, coordonné entre européens et basé sur des données très objectives, épidémiologiques, comme le taux d’incidence (nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants – ndlr) » , le secrétaire d’État annonce que la liste des destinations sera « finalisée en milieu de semaine prochaine » .

 

« L’idée est d’avoir peut-être une première liste d’une cinquantaine de pays qui ont maîtrisé l’épidémie et pour lesquels on ne met pas en jeu la sécurité sanitaire des français et des européens » 

 

 

« Actualisée tous les 15 jours » , cette première mouture de destinations accessibles aux touristes européens ne devrait pas intégrer les pays du continent américain, notamment ceux de « sa partie latine qui comprend des pays pour lesquels, en ce moment, le virus circule de façon très active, on pense au Brésil » .

 

Tunisie et Maroc pourraient être présents dans cette première liste de destinations accessibles aux touristes européens dès le 1er Juillet prochain précise le Syndicat des Entreprises du Tour Opérating (SETO), qui recommandent cependant « le report des départs jusqu’au 31 Juillet inclus » pour les autres destinations, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire des pays.

 

Rendez-vous donc dans quelques jours pour savoir où, et dans quelles conditions, les voyageurs français et européens pourront de nouveau visiter une première sélection de destinations internationales!