ISRAËL – Le gouvernement approuve la mise en place d’un système e-Visa

Les autorités israéliennes entament le développement d’un système de délivrance de visa électronique.

L’État hébreu adoptera l’e-Visa en 2022 (illustration: Adobe Stock)

Publié le 21 Octobre 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Comme il est maintenant d’usage dans de nombreux pays qui souhaitent développer leur secteur touristique, améliorer la sécurité aux frontières tout en proposant un service confortable aux voyageurs, les autorités israéliennes de l’immigration s’apprêtent à développer un système e-Visa.

 

Le gouvernement israélien a donné son feu vert à « la mise en place d’un système complet de réception d’informations préliminaires sur le passager, de traitement des demandes de visas électroniques et d’enregistrement préalable des arrivées des étrangers en Israël » comme l’annonce le communiqué publié ce lundi 19 Octobre 2020 sur le portail gouvernemental du pays.

 

La proposition, soumise par le Premier Ministre, Benyamin Netanyahou, et le Ministre de l’Intérieur, Arieh Dery,  prévoit un développement confié à l’Autorité de la Population et de l’Immigration et une mise en place dans un délai d’un an et demi, d’ici le printemps 2022.

 

« C’est une révolution globale en ce qui concerne le contrôle des frontières, le contrôle de ceux qui entrent en Israël et le service fourni aux voyageurs sous toutes ses nuances » 

 

Les principaux objectifs annoncés du futur système sont:

  • Un traitement global qui aborde diverses problématiques nationales, comme la lutte contre l’immigration clandestine, la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière, le maintien de l’ordre public tout en encourageant le tourisme;
  • La gestion en ligne des processus d’entrée en Israël;
  • L’amélioration du service pour les demandeurs de visa à l’étranger grâce à la numérisation du processus;
  • Le renforcement du système de contrôle aux frontières et en améliorer le contrôle;
  • Le pré-enregistrement des passagers qui ne sont pas tenus d’avoir un visa à l’avance.

 

Cet e-Visa sera destiné aux voyageurs internationaux dont les pays ne disposent pas d’accord d’exemption de visa avec Israël, essentiellement donc aux touristes africains ou asiatiques.

 

Ce mardi 20 Octobre 2020, l’État hébreu et les Emirats arabes unis s’accordaient sur une exemption bilatérale de visa, signe d’un réchauffement et d’une normalisation des relations diplomatiques entre Israël et certains pays du Golfe, les émiratis devenant ainsi les seuls ressortissants d’un pays arabe à pouvoir se rendre dans le pays sans visa.

 

Comme l’indique le portail Conseils aux Voyageurs du MEAE, le visa n’est nécessaire ni en Israël ni dans les Territoires palestiniens, pour les voyageurs français dans le cadre d’un séjour touristique inférieur ou égal à trois mois. Les tampons d’entrée et de sortie n’étant pas apposés sur les passeports français, la police des frontières israélienne délivre au voyageur une vignette papier de couleur bleue qu’il convient de conserver pendant son séjour.

Action-visas est agréée par les consulats et les ambassades  sur de nombreuses destinations telles que: