VIETNAM – Le « programme pilote e-Visa » entériné

80 nationalités éligibles et 37 points d’entrée officialisés.

Le visa électronique évoluera le 1er Juillet 2020 mais sa délivrance est liée à l’ouverture des frontières (photo: AdobeStock)

Publié le 27 Mai 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Lancé en 2017 pour une période test de 2 ans puis renouvelé pour deux années, le programme pilote e-Visa deviendra donc une réalité dans les prochains mois.

 

Ce lundi 25 Mai 2020, le Premier Ministre vietnamien, Nguyễn Xuân Phúc, a signé la résolution 79/NQ-CP qui officialise la liste des nationalités éligibles à l’obtention d’un visa électronique ainsi que les points d’entrée dans le pays proposés aux titulaires d’e-Visas.

 

D’après le texte, dont les mesures doivent entrer en vigueur le 1er Juillet 2020, la liste définitive des 80 nationalités éligibles est la suivante:

  • France, Allemagne, Andorre, Argentine, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Chine (Hong-Kong et Macau y compris – à l’exception des titulaires d’e-passeport chinois), Chypre, Colombie, Corée du Sud, Croatie, Cuba, Danemark, Emirats arabes unis, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Fidji, Finlande, Géorgie, Grèce, Hongrie, Iles Marshall, Iles Salomon, Inde, Irlande, Islande, Italie, Japon, Kazakhstan, Liechtenstein, Moldavie, Monaco, Mongolie, Monténégro, Nauru, Norvège, Nouvelle-Zélande, Palaos, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Pays-Bas, Pérou, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, Roumanie, Samoa, San Marin, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie, Timor Oriental, Uruguay, Vanuatu, Venezuela.

 

Lors de l’entrée en vigueur de cette résolution et quand les frontières vietnamiennes seront de nouveau ouvertes, les titulaires d’e-Visas se verront proposer 4 nouveaux points d’entrée, portant ainsi le nombre total de postes frontaliers aériens, terrestres et maritimes à 37.

 

  • Aéroports: Noi Bai (Hanoi), Cat Bi (Hai Phong), Da Nang, Phu Bai (Thua Thien-Hue), Cam Ranh (Khanh Hoa), Tan Son Nhat (Hô-Chi-Minh-Ville), Can Tho et Phu Quoc.
  • Postes terrestres: Tay Trang (province de Dien Bien), Mong Cai (province de Quang Ninh), Huu Nghi (province de Lang Son), Lao Cai, Na Meo (province de Thanh Hoa), Nam Can (province de Nghe An), Cau Treo (province de Ha Tinh), Cha Lo (province de Quang Binh), La Lay, Lao Bao (province de Quang Tri), Bo Y (Kon Tum), Moc Bai, Xa Mat (province de Tay Ninh), Tinh Bien, Song Tien (province d’An Giang) et Ha Tien (Kien Giang).
  • Postes maritimes: Hon Gai, Cam Pha (province de Quang Ninh), Hai Phong, Nghi Son (province de Thanh Hoa), Vung Ang (province de Ha Tinh), Chan May (province de Thua Thien-Hue), Da Nang, Nha Trang (province de Khanh Hoa), Quy Nhon (province de Binh Dinh), Dung Quat (province de Quang Ngai), Vung Tau (province de Ba Ria-Vung Tau), Hô-Chi-Minh-Ville, Duong Dong (Province de Kien Giang).

 

Il est pour le moment beaucoup trop tôt pour officialiser la reprise de la délivrance du visa électronique dès le 1er Juillet 2020 et si les voyageurs étrangers seront autorisés à entrer dans le pays à cette même date, la résolution 79/NQ-CP faisant partie d’une série de mesures de longue date qui devaient entrer en vigueur dans les prochaines semaines.

 

Cependant, l’officialisation des nationalités éligibles et des points d’entrée proposés est un signe positif pour l’industrie du tourisme, pour les voyageurs et pour le pays, ce dernier ayant été contraint de temporairement suspendre l’exemption de visa, accordée notamment aux voyageurs français, le 12 Mars 2020, temporairement refuser l’entrer sur son sol, quelques jours après, à certaines nationalités dont les français, avant de l’interdire à tous les étrangers le 22 Mars 2020 afin de contenir la propagation de la Covid-19.

 

D’après les médias vietnamiens, les responsables du tourisme travaillent sur des plans pour attirer certains groupes de visiteurs internationaux, mais uniquement dans les pays qui ont efficacement répondu à la pandémie. Il s’agit notamment de pays comme la Chine continentale, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et plusieurs membres de l’ASEAN.

 

Selon le directeur de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), Nguyen Trung Khanh, « si les principaux marchés touristiques pouvaient contenir avec succès les risques de coronavirus d’ici septembre, le VNAT élaborera des promotions ciblées et suggérera d’assouplir les restrictions voyages, bien que certaines mesures pour vérifier le statut médical des voyageurs des deux côtés soient nécessaires » .

 

Le visa électronique d’entrée au Vietnam, délivré en un délai de 3 à 5 jours ouvrés, permet à son titulaire d’effectuer un séjour jusqu’à 30 jours à compter d’une date souhaitée et son prix est de 25 USD (∼ 23,00€).

 

Les e-Visas:
Avec les nouvelles technologies, de plus en plus de pays proposent la délivrance des visas en ligne. Communément appelés E-Visas, ces visas sont délivrés sans que vous n’ayez désormais à vous déplacer. Il s’agit vraiment d’un tournant et de la disparition annoncée des visas sur passeport.
Quelques exemples :

Le e-Visa Inde

Le e-Visa Chine

Le e-Visa Vietnam

Le e-Visa Arabie Saoudite

Le e-Visa Australie

Le e-Visa Cambodge

Le e-Visa Bénin

Le e-Visa Myanmar (Birmanie)

Le e-Visa Sri Lanka

Le e-Visa laos

Le e-Visa Oman

Le e-Visa Russie

Le e-Visa Tanzanie

Le e-Visa Kenya

Le e-Visa Bahreïn

Il existe aussi d’autres formalités en ligne qui ne sont pas des visas mais des procédures virtuelles comme pour

Les Etas Unis : L’ESTA

Le Canada : L’AVE

La Nouvelle Zélande : NZeTA