GABON – Les européens interdits de visas tourisme

« Par mesure de réciprocité » , les citoyens européens ne recevront plus de visas tourisme jusqu’à nouvel ordre…

Pas sur la liste, pas de visas! (photo: MAE Gabon)

Publié le 1er Juillet 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Le principe de réciprocité fait parler de lui ces derniers jours, notamment depuis la récente publication de la liste de 15 pays avec lesquels l’Union Européenne allait progressivement rouvrir ses frontières.

 

Concernant les frontières européennes, ce procédé « donnant-donnant » consiste à accueillir des voyageurs étrangers, de pays ciblés, dans la mesure où ces pays ouvrent leurs portes aux citoyens de l’Union Européenne.

 

Voici, pour rappel, la liste des 15 pays concernés par la réouverture progressive des frontières européennes, une majorité de ces destinations appliquant, à différents degrés, encore des restrictions voyages envers les citoyens de l’U.E.:

  • l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, l’Uruguay et la Chine (sous condition qu’elle pratique la réciprocité en accueillant les citoyens européens).

 

Allant donc dans les deux sens, la réciprocité pourrait tout autant s’appliquer par un pays, non-présent dans la liste initiale des 15, en suspendant la délivrance des visas…

 

Et c’est le Gabon qui appliquera, officiellement et par la plume du Ministre gabonais des Affaires Etrangères, Bilie-By-Nze, les premières « représailles » envers l’U.E. en maintenant la suspension de la délivrance des « Visas Tourisme » jusqu’à nouvel ordre.

 

 

Par la note circulaire en fin d’article, datée du 1er Juillet 2020, nous apprenons que les ressortissants des 27 Etats de l’Union Européenne sont concernés par cette mesure qui s’applique aux demandes de visas:

  • Tourisme et séjours privés;
  • Motif professionnel (sauf résidents);
  • Voyages d’affaires.

 

Cette mesure intervient au lendemain de l’annonce du gouvernement gabonais de la réouverture de ses frontières aériennes pour les vols internationaux à compter du 1er Juillet, Air France ayant aujourd’hui confirmé son intention de reprendre progressivement ses vols commerciaux de et vers Libreville à partir du 6 Juillet prochain…