OMAN – Les touristes dorénavant exemptés de quarantaine et de test PCR avant le départ

Après la reprise de la délivrance des visas électroniques touristiques et l’annonce de l’exemption de visa pour un séjour de 10 jours aux citoyens de 103 pays, dont la France, le Sultanat d’Oman continue d’assouplir ses conditions d’entrée et de séjour.

Plus de test PCR à présenter avant le départ et plus de quarantaine imposée à l’arrivée au Sultanat d’Oman (photo: Adobe Stock)

Publié le 11 Décembre 2020




🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Le Ministère omanais du Patrimoine et du Tourisme annonce que les touristes seront exemptés de présentation d’un test PCR avant le départ et n’auront plus à subir de quarantaine à l’arrivée dans le Sultanat.

 

C’est sur ses réseaux sociaux (Facebook et Twitter), que le Ministère a dévoilé ces nouveaux assouplissements des procédures d’arrivée et de séjour dans le pays, rappelant qu’il avait approuvé, la veille, d’appliquer une prochaine exemption massive de visa, à 103 pays dont la France, pour des courts séjours touristiques de 10 jours.

 

Afin de bénéficier de cette exemption de visa, les touristes, français et des 102 autres pays éligibles, devront fournir un billet d’avion retour confirmé, une réservation d’hôtel également confirmée ainsi qu’une assurance maladie couvrant les frais de traitement du Covid-19.

 

L’agence de presse gouvernementale omanaise, Oman News Agency, précise que les voyageurs devront détenir un passeport valable 6 mois, seront autorisés à séjourner dans le Sultanat pendant une période de 10 jours non prorogeables et qu’en cas de dépassement de la durée autorisée de séjour, une amende sera facturée au taux de 10 riyals (∼ 22 €) pour chaque jour.

 

Plus de test PCR avant le vol, ni de quarantaine à l’arrivée, juste un test à effectuer l’aéroport

 

 

Plus de résultat de test PCR négatif à présenter avant le départ pour le Sultanat mais les touristes devront subir un test à l’arrivée dans le pays, le communiqué ministériel précisant: « Avant de partir pour leur voyage au Sultanat, les touristes devront s’inscrire au test de polymérase qui aura lieu à l’arrivée dans les aéroports du Sultanat sur la page emushrif.om.covid19 et télécharger l’application Tarassud+ (iOSAndroid) du Ministère de la Santé » .

 

Le Ministère déclare que la période de séjour au Sultanat devrait être inférieure à deux semaines et que les touristes devront s’en tenir à leur lieu de résidence le temps de réceptionner le résultat du test PCR effectué à l’aéroport, le pays supprimant donc ainsi la période de quarantaine de 7 jours initialement imposée aux touristes.

 

« La période de résidence au Sultanat devrait être inférieure à deux semaines et une chambre, ou un lieu séparé, devrait être prévu pour chaque touriste ou famille dans le lieu de résidence, l’hôtel ou le centre de villégiature. Le touriste s’engage à adhérer au lieu de résidence, à ne pas de partager de chambres ou de se mélanger à d’autres touristes jusqu’à ce que les résultats de l’examen PCR arrivent. Il ne devra pas sortir pour effectuer des activités touristiques, sauf par l’intermédiaire de son organisme touristique. Il sera également tenu de suivre les procédures et de respecter les gestes barrières, porter le masque, hygiène des mains, éloignement physique,… » détaille le communiqué.

 

Après avoir suspendu tous les visas touristiques, de tous les pays du monde, le 13 Mars dernier comme mesure de précaution contre la propagation du nouveau coronavirus, le Sultanat d’Oman reprenait la délivrance des e-Visas le 1er Décembre dernier pour les touristes en voyage organisé par un établissement hôtelier ou une entreprise touristique omanaise.

 

Voici la liste, annoncée par les autorités omanaises, des 103 pays qui seront exemptés de visa pour un séjour touristique de 10 jours, sur présentation d’un billet d’avion retour confirmé, d’une réservation d’hôtel confirmée et d’une assurance maladie couvrant les frais de traitement du Covid-19:

  • Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Allemagne, Andorre, Argentine, Arménie, Australie, Autriche, Azerbaïdjan, Belgique, Bhoutan, Biélorussie, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Brunei, Bulgarie, Canada, Chili, Chine, Chypre, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Cuba, Danemark, Egypte, Equateur, Espagne, Estonie, États-Unis, Finlande, FRANCE, Géorgie, Ghana, Grande-Bretagne, Grèce, Guatemala, Honduras, Hong Kong, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Irlande, Islande, Italie, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kirghizistan, Laos, Lettonie, Liban, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macao, Macédoine, Malaisie, Maldives, Malte, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Nicaragua, Norvège, Nouvelle-Zélande, Ouzbékistan, Panama, Paraguay, Pays-Bas, Pérou, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Saint Marin, Salvador, Serbie, Seychelles, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Suriname, Tadjikistan, Taïwan, Tchéquie, Thaïlande, Tunisie, Turkménistan, Turquie, Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela et Vietnam.