RUSSIE – Le Premier Ministre approuve la procédure de délivrance du visa électronique

Petit à petit, la Russie dévoile les contours de son visa électronique accessible en 2021.

Nous en apprenons un peu plus sur l’e-Visa version 2021 (illustration: Adobe Stock)

Publié le 11 Novembre 2020

  


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Après avoir présenté ses futurs prix, validité et durée de séjour, puis les nationalités qui y seront éligibles et enfin, le mois dernier, les points de contrôle frontaliers autorisés, le Premier Ministre russe, Mikhaïl Michoustine, approuve aujourd’hui la procédure de délivrance du prochain visa électronique russe.

 

Nous savons donc déjà que les voyageurs internationaux ressortissants de 52 pays seront éligibles à l’obtention du e-Visa l’année prochaine, les pays européens, et donc les Français, étant qualifiés.

 

Nous connaissons également la liste des 29 points de contrôle frontaliers aériens, routiers, ferroviaires, maritimes et piétons qui seront proposés aux titulaires de visas électroniques, avec notamment les aéroports internationaux de Moscou (Sheremetyevo, Domodedovo et Vnoukovo), Saint-Pétersbourg (Pulkovo), Kazan, Krasnodar (Pashkovsky), Nijni-Novgorod (Strigino) ou encore Krasnoïarsk (Iémélianovo).

 

Par la résolution 1793 du 7 Novembre 2020, le Premier Ministre russe, Mikhaïl Michoustine, approuve maintenant la procédure de demande et délivrance de l’e-Visa à venir.

 

Nous apprenons donc que, début 2021, l’e-Visa pourra être réclamé, comme d’ordinaire, sur un site internet gouvernemental crée par le Ministère russe des Affaires Etrangères, mais aussi depuis une application mobile, comme le pratiquent déjà certaines destinations, comme le Cambodge ou la Nouvelle-Zélande.

 

Dans sa version pilote, entrée en vigueur en 2017, aucune insertion de documents personnels n’était nécessaire, causant ainsi quelques « couacs » ces dernières années, notamment des refus d’embarquements conséquents à des erreurs commises par les requérants lors de la saisie de leurs données personnelles, les autorités russes ne disposant pas, à l’époque, de copie de passeport pour vérification avant approbation du visa

 

Cela sera donc rectifié dans cette mouture 2021, l’insertion d’une copie de la page d’informations du passeport et d’une photo d’identité sera réclamée, après avoir rempli le formulaire et réglé en ligne les frais consulaires. Pour rappel, il ne sera pas nécessaire de fournir de réservations hôtelières ou lettre d’invitation en ligne pour l’obtention de l’e-Visa.

 

La résolution gouvernementale indique également qu’en cas d’inexactitudes constatées par les autorités russes après finalisation de la demande en ligne par le requérant, cette dernière sera retournée à l’intéressé pour rectifications avant nouvel examen. En cas de rejet définitif de la demande, les autorités fédérales russes n’auront cependant pas à en expliquer les raisons.

 

Nous apprenons pour finir que l’e-Visa unifié sera prolongeable en cas de force majeure, sur présentation de documents et justifications explicites mais toujours sur décision du Ministère russes des Affaires Etrangères ou de ses antennes territoriales.

 

Enfin, le document rappelle que cet e-Visa permettra d’effectuer des séjours touristiques, d’affaires, privés ou humanitaires (liens sportifs, culturels, scientifiques ou technologiques), qu’il ne sera pas gratuit comme son prédécesseur mais coutera 40 US$ (gratuit pour les moins de 6 ans), que son délai d’obtention sera de 4 jours calendaires (la demande ne pouvant donc être effectuée à moins de 4 jours de l’arrivée en Russie), qu’il sera valable 60 jours, après délivrance, pour effectuer un séjour de 16 jours maximum et qu’une copie imprimée de la notification d’approbation du visa électronique sera à présenter lors du franchissement de la frontière russe, accompagnée du passeport en cours de validité.

 

Aucune date précise et officielle de reprise de la délivrance des visas électroniques n’est, pour l’heure, communiquée par les autorités russes, les derniers décrets faisant états de l’entrée en vigueur de cette législation le 1er Janvier 2021 et d’une fin d’application de l’ancienne, relative au projet pilote e-Visa, au 3 Février 2021…

 

La Russie continue de graduellement reprendre les vols internationaux avec certains pays. À la mi-octobre, les citoyens des 14 pays suivants pouvaient voyager en Russie en tant que touristes: la Biélorussie, la Corée du Sud, Cuba, l’Égypte, les Émirats arabes unis, le Japon, le Kazakhstan, le Kirghizistan, les Maldives, le Royaume-Uni, la Serbie, la Suisse, la Tanzanie et la Turquie.

Commandez votre visa Russie ICI