RUSSIE – Les formalités d’obtention du visa touristique et privé bientôt simplifiées

Obtenir un visa touristique, ou privé pour visiter un proche parent russe, sera prochainement plus simple.

Rédigé le 17 Mars 2021 – Actualisé le 18 Mars 2021 – Par Nicolas Le Page (TwitterLinkedIn)

La Douma d’État adopte, en première lecture, la simplification des formalités du visa touristique et du visa privé – ©Adobe Stock


Si vous trouvez cet article intéressant, vous pouvez le partager sur:

 

et vous inscrire à la newsletter Action-Visas 📧 🛫


 

Dans les tuyaux du gouvernement russe depuis Juin dernier, la simplification du visa touristique et du visa privé, pour les proches parents de citoyens russes, a été adoptée en première lecture ce jour par la Douma d’État.

 

Le visa touristique simplifié…

Soumis à la chambre basse du parlement russe en Novembre 2020, le projet de loi élaboré par le gouvernement visant à simplifier le visa touristique, tant dans son processus d’obtention qu’en terme de validité, a été adopté, en première lecture, par la Douma d’État ce 17 Mars 2021.

 

Cette libéralisation du visa touristique permettra prochainement aux voyageurs internationaux de réclamer un visa sur présentation d’une simple confirmation de réservation hôtelière (exit donc le bon d’échange voucher – visa support document) effectuée tout de même auprès d’un établissement figurant sur la liste fédérale.

 

Le visa touristique russe permet(tait, avant la crise sanitaire…) à son titulaire d’effectuer une ou deux entrées en Russie et d’y séjourner jusqu’à 30 jours. Avec cette simplification ratifiée, les touristes internationaux se verront délivrer un visa consulaire valable jusqu’à 6 mois, pour effectuer plusieurs séjours – entrées multiples – jusqu’à 90 jours (sur une amplitude de 6 mois).

 

…ainsi que le visa privé pour les proches parents de citoyens russes

La Douma d’État a également approuvé en première lecture le projet de loi visant à simplifier le visa privé pour les étrangers proches parents de citoyens russes.

 

Prochainement, et sur simple présentation d’une lettre d’invitation d’un citoyen russe présent lors de la demande auprès d’une mission diplomatique ou d’un consulat russe, le requérant de visa privé, proche parent du citoyen russe, pourra se voir délivrer un visa à entrées multiples valable jusqu’à 1 an. Il ne sera donc plus nécessaire de réclamer une invitation « officielle » délivrée par les organes territoriaux du Ministère russe de l’Intérieur.

 

Entreront donc dans les catégories d’étrangers qui pourront obtenir un visa privé multiple entrées à long terme à la demande d’un parent russe:

  • les conjoints,
  • les parents,
  • les enfants,
  • les parents adoptifs,
  • les enfants adoptés,
  • les frères et sœurs,
  • les grands-parents;
  • les petits-enfants.

 

« Il sera possible de rester en Russie tout au long de l’année sans restrictions », déclarait le vice-ministre russe des Affaires Étrangères, Yevgeny Ivanov, en Juin dernier, supprimant donc la restriction législative actuelle selon laquelle la période totale de séjour d’un citoyen étranger sur le territoire russe, avec un visa à entrées multiples, ne doit pas dépasser 90 jours pour chaque période de 180 jours et créant ainsi des conditions confortables pour l’obtention d’un éventuel permis de séjour en Russie.

 

Pas de certificat de vaccination pour l’obtention du visa

Hier, Yevgeny Ivanov annonçait aux médias locaux que la Russie n’avait pas l’intention de réclamer un certificat de vaccination contre le Covid-19 pour l’obtention d’un visa russe et que cela n’était pas au programme des prochaines discussions, rappelant cependant que les quelques catégories d’étrangers autorisés à entrer en Russie devaient présenter un résultat négatif de test PCR, traduit en anglais, dont le prélèvement a été effectué moins de 72h avant le départ.

 

Où se faire tester, en France, avant le voyage ?

 

L’e-Visa, l’atout pour une reprise des voyages internationaux (à la mi-2021 ?)

Hier, lors de l’ouverture du Salon international de voyage et de tourisme (MITT) à Moscou, la cheffe de l’Agence Fédérale russe du Tourisme (Rostourisme), Zarina Doguzova, déclarait attendre « avec impatience une restauration progressive des voyages internationaux au moins au second semestre de cette année ».

 

Selon elle, bien que l’accent soit désormais mis sur le tourisme intérieur, le développement actif des infrastructures dans le pays permettra d’attirer plus de touristes étrangers, rappelant également que, depuis le 1er Janvier 2021, le visa électronique unifié (e-Visa) est entré en vigueur mais qu’en raison de la pandémie, son lancement était en attente. « Dans tous les cas, la décision a été prise, et dès que la situation dans le monde nous permettra d’ouvrir mutuellement les frontières avec les 52 pays qui sont inclus dans la liste du visa électronique, nous allons immédiatement lancer ce mécanisme, que nous attendons avec impatience », a-t-elle déclaré.

 


Vous avez trouvé cet article intéressant ? Partagez-le sur:

 

et vous inscrire à la newsletter Action-Visas 📧 🛫