RUSSIE – Le visa électronique unique adopté

Un régime d’entrée maxi-libéral s’appliquera à 113 pays étrangers en 2021, notamment grâce à l’e-Visa.

La simplification des formalités d’entrée, comme une évidence pour la Russie (photo: Pulkovo Airport)

Publié le 23 Juin 2020

 


🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


Il y a quelques semaines, le président russe, Vladimir Poutine, chargeait la Douma d’État, l’équivalent de l’Assemblée nationale française, d’adopter rapidement le projet de loi sur l’introduction du visa électronique unique pour visiter l’ensemble du pays dès le 1er Janvier 2021, c’est désormais chose faite!

 

Pointé par les autorités russes comme l’un des facteurs déterminants pouvant servir à la relance du tourisme réceptif dans le pays, le visa électronique unique deviendra une réalité l’année prochaine.

 

En effet, en ce mardi 23 Juin, la Douma d’État a adopté en première lecture le projet de loi gouvernemental visant à introduire, dès le 1er Janvier 2021, un visa électronique universel à entrée unique (ou e-Visa) pour les voyageurs étrangers, dans le cadre d’un séjour de courte durée en Fédération de Russie, à des fins touristiques, commerciales ou humanitaires.

 

Cette nouvelle mouture* du e-Visa sera valable durant 60 jours, dès approbation, pour effectuer le voyage en Russie, qui ne pourra excéder les 16 jours (15 nuits), le délai d’obtention maximal sera de 4 jours ouvrés et son prix ne devrait pas dépasser les 50 US$, le prix de 40US$, défini par le nouveau code des tarifs des prestations consulaires au 1er Janvier 2021, étant toujours en cours d’examen.

*  Le visa électronique russe permet, depuis Octobre 2019 et hors restrictions voyages liées au Covid-19 appliquées depuis le 18 Mars 2020, de visiter Saint-Pétersbourg, et la région de Leningrad, Kaliningrad, et sa région, ainsi que l’Extrême-Orient russe, durant 8 jours sans frais consulaires.

 

113 pays bénéficiaires de ce nouveau régime libéral de visas

 

La Russie s’apprête donc à emboîter le pas à d’autres pays qui ont opté pour une simplification numérique des formalités d’entrée, le pays étant historiquement (surtout dans l’inconscient collectif – ndlr) l’une des destinations avec les démarches consulaires les plus complexes.

 

Interrogé par le média russe RIA News, le vice-ministre des Affaires étrangères, Evgeny Ivanov, déclare ce 23 Juin que « le visa électronique unique sera valable pour entrer en Fédération de Russie par l’un des postes de contrôle frontaliers équipés de manière appropriée…. Le droit d’entrée en Russie sur présentation d’un visa électronique sera accordé, comme prévu, aux citoyens de 53 pays étrangers, tout en gardant à l’esprit que, pour les citoyens de 60 états étrangers, il existe un régime sans visa basé sur des accords bilatéraux… Dès Janvier 2021, le régime le plus libéral d’entrée en Fédération de Russie, qui exclut donc la nécessité d’un visa papier, s’appliquera à 113 pays étrangers, presque 4 milliards de personnes » .

 

La liste définitive des pays bénéficiaires du visa électronique unique sera prochainement confirmée par le gouvernement russe mais devrait être identique aux 53 pays déjà éligibles à l’e-Visa actuel, à savoir:

  • Allemagne, Andorre, Arabie Saoudite, Autriche, Bahreïn, Belgique, Bulgarie, Chine (y compris Taiwan), Chypre, Corée du Nord, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, FRANCE, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Irlande, Islande, Italie, Japon, Koweït, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine du Nord, Malaisie, Malte, Mexique, Monaco, Norvège, Oman, Pays-Bas, Philippines, Pologne, Portugal, Qatar, République Tchèque, Roumanie, Saint Marin, Serbie, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Suède, Turquie et Vatican.

 

Rostourim et Russie Unie souhaitent des mesures « anti-crise touristique » 

 

Le tourisme post-pandémie est au cœur de nombreuses discussions dans le monde entier, également en Russie…

 

Le 17 Juin dernier, la cheffe de l’Agence fédérale du tourisme russe (Rostourism), Zarina Doguzova, annonçait au micro de la chaîne RBC que, comme mesure anti-crise touristique après la pandémie, elle aurait proposé « une idée très audacieuse comme la gratuité du visa électronique pour toute l’année 2021 » .

 

Durant cette interview (en langue russe ci-dessous), Zarina Doguzova a précisé qu’en raison de la crise sanitaire actuelle, « l’industrie touristique russe pourrait perdre plusieurs millions d’euros (…) et que des solutions exceptionnelles, telle que l’introduction d’un e-Visa gratuit en 2021, seraient nécessaires » .

 

 

De son côté, Russie Unie, le parti présidentiel actuellement dirigé par l’ancien premier ministre Dmitri Medvedev, a appelé, la semaine dernière, à simplifier le traitement des visas touristiques pour les étrangers et se dit prêt à travailler avec les organes exécutifs fédéraux et les départements intéressés sur cette question afin de parvenir à une décision concertée.

 

Le secrétaire du conseil général du parti et vice-président du conseil de la fédération, Andrei Turchak, annonce que « compte tenu de la situation actuelle et post-pandémique du du secteur touristique, il est évident que le moment est pertinent pour revenir sur cette proposition. Conformément aux propositions de Rostourism, il s’agirait d’un soutien, non seulement au tourisme national, mais aussi au tourisme récepteur. Nous discutons depuis longtemps de la simplification de la procédure d’obtention des visas touristiques pour les étrangers, le moment est venu de trouver une solution finale à ce problème » .

 

Russie et Biélorussie s’accordent sur la reconnaissance des visas

 

La Russie et la Biélorussie ont conclu, le 19 Juin 2020, un accord intergouvernemental sur « la reconnaissance mutuelle des visas et d’autres questions liées à l’entrée de ressortissants étrangers et apatrides sur le territoire des États de l’Union » .

 

Cet accord, dans les tuyaux depuis plusieurs années, permettra, après sa prochaine ratification, aux voyageurs internationaux titulaires d’un visa valide émis par l’un des deux pays d’entrer, séjourner et sortir librement des deux pays durant la période de validité du visa, depuis les postes de contrôle frontaliers aériens, ferroviaires ou routiers, au nombre de 6, définis dans l’annexe à l’accord.

 

 

Actuellement concentrée, comme de nombreux pays, sur son tourisme intérieur, la Russie a partiellement rouvert ses frontières aux ressortissants étrangers, depuis le 6 Juin 2020 par arrêté gouvernemental, pour des déplacements médicaux personnels ou pour prendre soin de membres de la famille proche.

 

 

Les e-Visas:
Avec les nouvelles technologies, de plus en plus de pays proposent la délivrance des visas en ligne. Communément appelés E-Visas, ces visas sont délivrés sans que vous n’ayez désormais à vous déplacer. Il s’agit vraiment d’un tournant et de la disparition annoncée des visas sur passeport.
Quelques exemples :

Le e-Visa Inde

Le e-Visa Chine

Le e-Visa Vietnam

Le e-Visa Arabie Saoudite

Le e-Visa Australie

Le e-Visa Cambodge

Le e-Visa Bénin

Le e-Visa Myanmar (Birmanie)

Le e-Visa Sri Lanka

Le e-Visa laos

Le e-Visa Oman

Le e-Visa Russie

Le e-Visa Tanzanie

Le e-Visa Kenya

Le e-Visa Bahreïn

Il existe aussi d’autres formalités en ligne qui ne sont pas des visas mais des procédures virtuelles comme pour

Les Etas Unis : L’ESTA

Le Canada : L’AVE

La Nouvelle Zélande : NZeTA