RUSSIE – Vladimir Poutine lie l’ouverture des frontières à la situation sanitaire

Lors de sa session annuelle de questions-réponses de fin d’année, le président russe a évoqué l’ouverture des frontières du pays.

La Russie s’ouvrira quand la situation sanitaire le permettra… (photo: Kremlin)

Publié le 18 Décembre 2020




🛫 #VoyagezInformés 📰

Inscrivez-vous ici 📧  à notre newsletter et abonnez-vous aux réseaux sociaux du MEAE pour vous tenir informé des actualités internationales sur les formalités voyages 🗺 .


« Dès que les médecins le permettront, les frontières seront ouvertes immédiatement!  » a déclaré hier Vladimir Poutine lors de sa traditionnelle conférence de presse de fin d’année.

 

 

En visioconférence depuis sa résidence officielle de Novo-Ogariovo, dans la région de Moscou, le président russe a confirmé que la Russie ne lèvera ses restrictions aux frontières que lorsque la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 s’améliorera suffisamment et quand les autorités sanitaires du pays donneront leur le feu vert.

 

Questionné sur le taux d’occupation des lits de réanimation par un média de Saint-Pétersbourg, ville natale du président russe, ce dernier précise que « le taux d’occupation des lits Covid dans l’ensemble du pays est de 85%, et à Saint-Pétersbourg, c’est plus. Par conséquent, la fermeture des frontières est liée à cela, lié à la nécessité de protéger la vie et la santé, des pétersbourgeois notamment. Dès que les médecins le permettront, les frontières seront ouvertes immédiatement. » .

 

L’année prochaine, la Russie proposera aux ressortissants de 52 pays, dont la France, un visa électronique unifié permettant un séjour touristique, d’affaires, privé ou humanitaires durant 16 jours sur l’intégralité du territoire de la Fédération de Russie. Cet e-Visa coutera 40 US$ (∼ 33 €) et s’obtiendra en un délai maximal annoncé de 4 jours ouvrés, sans présentation de confirmation de réservation hôtelière ou lettre d’invitation.

 

L’e-Visa russe entrera en vigueur le 1er Janvier prochain mais les dires de Vladimir Poutine viennent confirmer que la délivrance du visa électronique et l’ouverture des frontières du pays aux touristes internationaux ne seront pas effectives à cette date, à l’exception de quelques cas exceptionnels, comme les séjours privés, de travail, sportifs ou d’affaires impératives, où les visas physiques sur passeport sont d’ores et déjà délivrés.

 


VOUS POURRIEZ AIMER:

RUSSIE – Les citoyens de 52 pays seront éligibles à l’e-Visa en 2021

RUSSIE – 29 postes de contrôle frontaliers seront proposés aux titulaires de visas électroniques en 2021

RUSSIE – Le Premier Ministre approuve la procédure de délivrance du visa électronique

RUSSIE – Les requérants de visas électroniques devront renseigner leurs réseaux sociaux


 

Développer le tourisme intérieur en attendant l’ouverture des frontières

 

« Dans l’ensemble, bien sûr, nous aimerions beaucoup que nos citoyens utilisent les possibilités du tourisme intérieur et viennent à Saint-Pétersbourg, car il n’est pas nécessaire d’ouvrir les frontières. Mais dès que cela sera possible, bien sûr, nous le ferons. » déclare Vladimir Poutine, invitant ainsi les russes à visiter Saint-Pétersbourg, récemment élue « meilleure destination culturelle au monde » lors des Oscars du Tourisme: les World Travel Awards.

 

 

Pour soutenir l’économie des régions dépendantes du tourisme et aider le secteur de l’aérien, le président russe mise encore sur le tourisme intérieur, en attendant l’ouverture des frontières aux étrangers: « Nous avons déjà commencé à en parler à propos de Saint-Pétersbourg: ils attendent l’ouverture des frontières pour que les touristes étrangers viennent. Et vous avez probablement entendu une partie de ma réponse, elle est liée au fait qu’à mon avis, il est très important de donner une chance à nos citoyens, habitués aux vacances à l’étranger dans une large mesure: 32 millions de voyages. L’un des secteurs le plus touché de notre industrie est le transport aérien. Et dans ce sens, bien sûr, il est très important de nous donner la possibilité de voler et à nos entreprises de voler à l’étranger. Nous avons 32 millions de personnes qui volent à l’étranger, laissant 35 milliards de dollars par an à l’étranger, redirigeons ce flux vers Saint-Pétersbourg. Si de tels flux sont dirigés vers nos capacités internes, vers le développement du tourisme interne, ce sera formidable. » .

 

Retrouvez l’intégralité de la conférence de presse annuelle de Vladimir Poutine sur le site du Kremlin.